La paire de mocassins

Prunelle GIORDANO

Quel jour ?

A quelle heure ?

Rendez-vous

Public

Vendredi 30 juillet

18h00

Place de la Rende

Tout public

Le Spectacle

C’est l’histoire d’un cordonnier ; mais aujourd’hui qui va encore chez le cordonnier ?  A quoi bon réparer des chaussures alors qu’il en arrive à la pelle chaque jour par container ! L’homme, au bord de la faillite, se fait prêter une petite somme d’argent par «Monsieur» un homme d’affaire extrêmement riche et puissant.

Monsieur possède un magnifique domaine arboré. Dans son jardin un rosier magique, le rosier Anahakan qui apporterait la jeunesse éternelle au maître du jardin. Les jardiniers se succèdent, en vain. Romain le dernier jardinier quitte le domaine et part sur les chemins. 

Au côté de Romain nous visitons les zones périurbaines, les hypermarchés, la campagne, pour finir à la montagne où il rencontre Pierre un berger et son épouse, Capucine. Une femme mystérieuse qui connait le secret des plantes. Dans sa quête Romain découvrira le lien qui unit Etienne le cordonnier à Capucine la femme de la forêt.

Ce spectacle s’inspire de trois contes traditionnels :

– “Les deux cailloux”, un conte de tradition indienne édité dans “Contes à jouer du chapeau” par Praline Gay Para aux editions SYROS.
– 
Le maître du jardin”, un conte traditionnel arménien.
– “Antidote”, un conte chinois édité dans « Contes des sages taoïstes » de Pascal Fauliot au Seuil

L'Artiste

Conteuse et comédienne, Prunelle a d’abord voulu être Artiste. Après le Bac. elle file aux Beaux-Arts de Toulouse. Mais bon, elle comprend vite qu’elle ne deviendra pas la cheffe de file d’un nouveau mouvement d’art contemporain parce que c’est du sérieux et qu’elle aime juste dessiner pour raconter des histoires. Illustration, Bande-dessinée, animatrice et décoratrice pour des studios d’animations, pendant quelques années elle expérimente les techniques avant de se tourner vers le spectacle vivant. Et là c’est une évidence : c’est comme ça qu’elle veut raconter des histoires ! Comme lorsque elle était enfant et qu’elle annonçait à toute la famille que le spectacle se jouerait dans le salon. Elle suit une formation sur le jeu de l’acteur et la mise en scène auprès la Cie des chimères à Biarritz sous la direction de Jean-Marie Broucaret. Dans le même temps elle s’’initie au conte lors de différents stages. Elle découvre que les arts du récit sont très proches de l’univers du plasticien avec des images mentales retranscrites par la parole. 

En 2015 elle rejoint la compagnie Sardines à Lunettes avec laquelle elle crée des spectacles de conte pour toutes les générations. Elle n’abandonne pas pour autant le théâtre et en 2017, suite à sa formation, la Cie des Chimères, lui propose d’animer à son tour des ateliers. Aujourd’hui La transmission du jeu de l’acteur l’enrichi aussi en tant que comédienne. Les performances qu’elle avait commencé à initier lorsqu’elle était encore plasticienne, restent dans son champ d’action lors des interventions multiples dans l’espace public avec le labo GNAC GNAC qu’elle a co-fondé en 2014 avec la plasticienne Natacha Sansoz.

En 2019, elle écrit son premier spectacle, REVENANTES, un seul-en-scène à la frontière du théâtre et du récit, dans lequel elle interprète différents personnages qui viennent nous raconter les procès de sorcellerie. Pour porter ce spectacle, elle saute le pas et crée sa Méchante compagnie !